Activités langagières

La compréhension de l’oral

C’est l’activité que les élèves détestent ! Pourtant, plus ils avancent dans leur cursus, plus on leur demande de comprendre des documents audios ou videos, et de s’exprimer à l’oral. Et c’est aussi l’activité qu’ils peuvent le mieux pratiquer en dehors de la classe vu tout ce qu’ils ont à leur portée aujourd’hui via leur téléphone portable ! Sauf qu’ils n’en ont pas vraiment conscience…

Toutes mes séquences comportent au moins une compréhension orale, et lors de l’évaluation je prévois toujours une partie compréhension aussi. Donc les élèves le savent, il n’y a pas moyen d’y échapper !

Mais en y allant par étapes, en explicitant ces étapes, en les ritualisant même, je trouve qu’ils progressent plutôt pas mal quoiqu’ils en pensent !

Voici donc comment je procède généralement, et ce quel que soit le niveau.

Une phase d’anticipation

L’anticipation n’est pas du temps perdu. Cette phase va permettre aux élèves de rentrer en terrain « un peu connu », de remobiliser du vocabulaire, d’affûter leur oreille…Et je le leur explique ! En tous cas les premières fois en 6° et 5°. Quand ils vont voir un film au cinéma, ils ont vu souvent la bande annonce, ils ont vu l’affiche, etc…ils sont donc en quelque sorte « conditionnés ». Je leur explique que là, c’est pareil !

Donc, pour cette phase, j’aime bien donner aux élèves le titre de l’audio et les laisser réagir : What do you think this audio is about ? C’est assez vaste pour que chacun puisse émettre une idée…S’il n’y a pas de titre j’en invente un ! #quilesaura

On peut aussi leur donner à ce stade une liste de mots et leur demander d’entourer ceux qu’ils pensent entendre dans l’audio (au vu du titre…).

Une autre possibilité, selon l’audio, consiste à ne diffuser que les premières secondes…puis laisser imaginer ou commenter. Parfois il y a une intro, ou une musique d’ambiance…tout cela contribue à les mettre en condition.

Parfois je choisis une image qui illustre cet audio et je la projette aux élèves. Je les laisse dire ce qu’ils veulent sur cette image et nous faisons un recap de nos hypothèses : on en profite pour revoir les expressions utiles comme « Maybe it’s about… » « I think… », « we can imagine… », etc…

La compréhension globale

Et nous passons à la vérification de ces hypothèses avec la première écoute lors de laquelle je ne fais aucune pause. On écoute, on ne note rien ! J’insiste bien là-dessus : je ne veux voir personne écrire. Encore une fois j’explique : ils ne peuvent pas faire 2 choses en même temps ! Toute leur concentration lors de cette première écoute doit être tournée vers l’écoute justement. Et si j’en vois certains faire autre chose…j’arrête l’audio. J’ai chronométré cette année…mes 5° commencent à faire autre chose (fouiller dans la trousse, ramasser un stylo par terre, etc…) au bout de 40 secondes !!!! C’est dire s’ils savent ce que signifie rester concentré…

Puis je leur donne la parole : so, what do you think about our hypothesis ? What is right ? what is wrong ? Can you correct ? Can you complete ?

Mine de rien nous commençons souvent à répondre aux 5 WH…Je les note donc au tableau et je note des « ? » en face si nous n’avons pas l’information pour le moment.

Jusque là, vous l’avez remarqué, les élèves ne travaillent pas en groupe, je ne différencie pas non plus.

La compréhension détaillée

A partir de là, nous allons ré-écouter 2 fois l’audio en faisant des pauses.

La consigne est de trouver les informations manquantes et d’ajouter des détails si possible.

A la fin des 2 écoutes, je permets aux élèves d’échanger dans leurs îlots pour voir s’ils ont trouvé les mêmes choses que leurs camarades. C’est ici que les plus « faibles » vont pouvoir se sécuriser pour la suite en comblant peut-être leurs « manques ». Puis je demande à 1 élève (volontaire) par îlot de donner ou corriger une information. Parfois de sa place, parfois en venant noter au tableau (ça, ils aiment bien !).

On écrit au tableau sous forme de notes car les phrases viendront ensuite avec le recap (par exemple : Who ? Pupils / American – Where ? USA / in schools – When ? In the morning – What ? recite / flag – Why ? show respect … : ce sont des choses obtenues suite à un audio sur le Pledge of Allegiance).

Le recap

Pour cette étape, je n’ai habituellement pas de trace écrite définie à l’avance ! Je fais en fonction de ce que les élèves ont compris et me disent. Je note leurs propositions au tableau et on corrige au fur et à mesure s’il y a des erreurs. Les élèves notent en même temps que moi dans leur cahier.

Cependant, il m’arrive parfois, avec des classes où je sais que les élèves ont plus de difficultés, de proposer :

  • soit des amorces de phrases qu’ils complètent avec leur groupe et que l’on met en commun ensuite.
  • soit un recap lacunaire : dans ce cas évidemment je l’ai préparé à l’avance et parfois ça ne colle pas tout à fait avec ce que nous avons dit, mais on fait avec ! Je leur distribue le texte auquel j’ai donc enlevé des mots (les mots clés et les mots nouveaux) et ils doivent le compléter en s’aidant de ce qui est au tableau. Ils peuvent travailler à plusieurs, puis nous corrigeons.

Remarques diverses …

  • Vous aurez remarqué que je ne donne pas de fiche / grille de compréhension, ni en entraînement, ni en évaluation. D’ailleurs je ne fais plus acheter de workbook non plus…choix personnel. Si au départ les élèves trouvent cela déroutant, ils voient vite que cela les libère tout de même ! Ils n’ont pas de questions précisent auxquelles répondre, ils doivent juste rendre compte de ce qu’ils ont compris.
  • Le recap se fait en anglais en cours (en phase d’entraînement donc) mais lors des évaluations, ce recap est demandé en français. Là encore, beaucoup d’élèves s’aperçoivent qu’ils ont compris plus que ce qu’ils croyaient.
  • Quelles sources pour mes audios ? Et bien, c’est souvent sur Audio Lingua que je trouve mon bonheur (attention, il faut toutefois passer du temps à chercher l’audio qui a la bonne qualité sonore, la bonne diction, etc…parfois c’est limite…), j’utilise aussi quelques audios tirés de manuels mais à condition qu’ils soient authentiques. Le British Council propose aussi des audios et des videos pour les enfants, et pour nos plus jeunes c’est idéal. Je vous mets le lien ici : https://learnenglishkids.britishcouncil.org/listen-watch … à vous d’explorer ! Internet regorge de sites …attention, c’est chronophage !
  • La compréhension de l’oral peut aussi se travailler par petites touches, lors des rituels par exemple, en faisant des petites dictées de mots pour les plus petits, ou en écoutant une « news » pour les plus grands.

Et à la maison ?

Les élèves ont à portée de main un nombre de ressources incroyables pour s’entraîner à la maison, mais il faut le leur rappeler :

  • youtube : pour les tutos, les bandes annonces, les chansons, les extraits de films …
  • lyrics training pour les chansons, ça ils adorent (il faut compléter les paroles au fur et à mesure du clip)
  • leurs séries préférées en VO ! Je leur dis qu’il n’est pas nécessaire de TOUT le temps regarder en VO, mais quelques minutes de temps en temps, revoir une partie d’un épisode en VO, cela aiguise leur oreille !
  • Depuis les divers confinements, j’ai mis en place un padlet par niveau. Sur ce padlet, je poste au fil des séquences tous les documents étudiés en classe, et donc les audios. J’encourage les élèves à les ré-écouter une fois à la maison. Parfois je poste aussi le script complet (une fois que l’on a fini l’étude complète bien sûr) pour qu’ils puissent suivre avec l’audio. Je sais que certains apprécient et le font.
  • Je profite aussi des padlets pour leur poster pendant les vacances des petits docs (plutôt des vidéos du coup) sur les fêtes calendaires. Je leur remet régulièrement le lien vers les padlets sur pronote. Ils ont aussi eu un QRCode en début d’année qui est collé dans le cahier mais s’ils sont sur leur ordi ou tablette le lien est plus pratique.

Pour finir…

Voilà, je pense avoir fait le tour de ce que je propose aux élèves pour travailler cette compétence. Ce n’est pas forcément ce qu’il faut faire, et on peut faire beaucoup mieux ! (C’est d’ailleurs le but de ce blog hop, vous proposer un maximum de pistes…).

Mais c’est ce qui me convient à moi. Je ne sais pas gérer les séances avec des ateliers différenciés, des groupes sur ordi, d’autres sur tablette, la balado-diffusion tout ça tout ça…ça me stresse et je me perds ! Un inspecteur me reprocherait sûrement de ne pas différencier plus que cela…bon…c’est comme ça. Les seuls pour qui je prévois des petites activités sur une fiche spécifique sont mes petits ULIS en 5° et 3°.

En espérant que cet article vous sera un peu utile, et en attendant vos commentaires, je vous laisse lire (ou relire) les articles de mes collègues-bloggeuses (qui sont pleines de ressources) sur le même sujet !

– Lundi 8 : Goodmorningmiss

– Mardi 9 : Chez Chris

– Mercredi 10 : Mrs Recht

– Vendredi 12 :  Five o clock

– Samedi 13 : Pumpkin Brownies

2 commentaires sur “La compréhension de l’oral

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s